Le ministre De Croo rencontre des réfugiés syriens à Beyrouth

26/05/16 à 20:23 - Mise à jour à 20:23

Source: Belga

(Belga) Le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, a rencontré jeudi des réfugiés syriens vivant dans des conditions particulièrement précaires à Beyrouth, la capitale libanaise.

Le ministre De Croo rencontre des réfugiés syriens à Beyrouth

Le ministre De Croo rencontre des réfugiés syriens à Beyrouth © BELGA

Plus d'un million de personnes ayant fui la République de Syrie sont actuellement enregistrées au Liban, ce qui représente plus de 20% de la population de ce petit Etat du Moyen-Orient. Ces réfugiés vivent pour la plupart dans des camps non officiels ou des abris de fortune. M. De Croo a modifié le programme de sa visite jeudi pour se rendre dans un bâtiment commercial désaffecté de Beyrouth, où vivent neuf familles syriennes originaires d'Idleb. Chacune d'entre elles loue un espace réduit, humide et dépourvu de fenêtres, pour un montant de 100 dollars par mois. Bien qu'ils soient arrivés de manière légale au Liban, ces réfugiés ne disposent désormais plus de permis de résidence valables car ils n'ont pas la possibilité de rassembler les documents et l'argent nécessaires pour les renouveler. L'agence de l'ONU pour les réfugiés (UNHCR) apporte du soutien à ces Syriens et tente d'améliorer leurs conditions de vie, mais les moyens dont elle dispose et la gravité de la crise lui impose de définir des priorités dans l'aide qu'elle apporte. Dans le bâtiment visité par M. De Croo, des travaux vont notamment être entrepris par l'agence pour améliorer la condition de l'unique salle de bains, employée par les 47 personnes, dont 27 enfants, qui vivent dans le bâtiment. La Belgique s'est engagée, en février dernier lors de la conférence de Londres, à débloquer 75 millions d'euros pour la crise syrienne (50 millions en 2016 et 25 millions en 2017). Elle contribue notamment à hauteur de 7,5 millions d'euros par an au budget de l'UNHCR. Trois millions devraient aussi être affectés prochainement à un projet spécifique, lié à la crise syrienne, de cette agence onusienne, a indiqué Alexander De Croo. (Belga)

Nos partenaires