Le ministre Antoine offensé par les propos de Vanhengel

17/05/10 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Le Vif

Le ministre francophone du Budget, André Antoine (cdH), se dit "indigné" par les propos du ministre du Budget Guy Vanhengel (Open VLD) concernant la nécessité pour le gouvernement fédéral de contrôler les budgets des pouvoirs régionaux et locaux. En la matière, la Wallonie et la Communauté française "n'ont pas de leçon à recevoir de Guy Vanhengel"

Le ministre Antoine offensé par les propos de Vanhengel

© Belga

Le ministre Antoine souligne que ces propos "sont une offense inadmissible faite au travail rigoureux des Parlementaires wallons et de la Communauté française qui veillent scrupuleusement à la bonne utilisation des deniers publics tant à travers le vote du budget au Parlement que des nombreuses questions parlementaires posées dans le cadre de la Commission du Budget et des Finances des Parlements.

André Antoine rappelle que "la spécificité du système belge, considéré comme exemplaire au niveau européen, réside précisément dans la coordination des politiques budgétaires des différentes composantes de l'Etat". Concernant le contrôle, il souligne que le Conseil Supérieur des Finances (CSF) émet des avis sur la situation budgétaire des différents niveaux de pouvoirs et rappelle que les ministres du Budget et des Finances de l'Etat fédéral, des Communautés et des Régions se rencontrent régulièrement dans le cadre de la Conférence interministérielle du Budget et des Finances (CIBF).

Le ministre Antoine regrette les propos de Guy Vanhengel qui "fragilisent le modèle de concertation 'à la Belge' " et qualifie son attitude "d'incompréhensible" dans le chef d'un membre du parti "à l'origine de la crise politique que traverse actuellement le pays".

Levif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires