Le métro de Charleroi s'offre un nouveau départ

27/02/12 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Le Vif

Le métro léger de Charleroi s'est offert un nouveau départ lundi, près de 36 ans après l'inauguration des premières stations dans le centre-ville, en juin 1976. Deux nouvelles extensions ont été inaugurées, dans le centre-ville et à l'est de Gilly, mettant ainsi un terme à trois années de travaux.

Le métro de Charleroi s'offre un nouveau départ

© Image Globe

Diverses animations sont prévues pour l'occasion (fanfare, voyages de découverte, animations, gratuité sur le réseau de métro, etc.), tandis qu'une cérémonie officielle aura lieu, lundi après-midi, au Palais des Beaux-Arts, en présence de responsables régionaux et des édiles communaux.

La gare du Sud est donc désormais reliée à la station "Parc", ce qui permet, dit-on à Charleroi, de "boucler la boucle" du métro ceinturant le centre-ville. Ces travaux, qui ont nécessité un nouveau pont sur la Sambre et donné lieu à la construction d'un nouvel arrêt, près du boulevard Tirou, ont requis un budget de 26 millions d'euros.

L'autre extension, au-delà de Gilly, s'est accompagnée de la construction de deux nouvelles stations ainsi que d'un terminus, à

Soleilmont, pourvu d'un parking de persuasion. Le tout pour une enveloppe de quelque 25 millions d'euros.

Quant aux travaux de construction d'une antenne reliant le centre de Charleroi à la localité de Gosselies, via la chaussée de

Bruxelles, ils ont pris du retard et se poursuivront pendant plusieurs mois.

Ces extensions doivent permettre de donner un coup de fouet à la fréquentation du métro de Charleroi et lui permettre de transporter, à terme, 10 millions de voyageurs par an sur ses quatre lignes (M1 à M4), indique-t-on au Tec Charleroi.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires