Le Mercosur suspend le Venezuela pour "rupture de l'ordre démocratique"

05/08/17 à 17:37 - Mise à jour à 18:43

Source: Belga

(Belga) Les ministres des Affaires étrangères du Brésil, de l'Argentine, de l'Uruguay et du Paraguay ont décidé samedi, alors qu'ils se réunissaient à Sao Paulo, au Brésil, de suspendre politiquement le Venezuela du Mercosur, "pour rupture de l'ordre démocratique", a indiqué le marché commun sud-américain dans un communiqué.

"La suspension a été appliquée en raison des actes du gouvernement de Nicolas Maduro, et constitue un appel à un début immédiat d'un processus de transition politique et de restauration de l'ordre démocratique", explique le communiqué envoyé par les pays fondateurs du Mercosur. Le Venezuela est déjà mis à l'écart du marché commun sud-américain depuis décembre, pour des raisons commerciales. Mais l'invocation de la clause démocratique vise à obtenir une plus grande répercussion politique. C'est la deuxième fois que le regroupement invoque cette clause intitulée "protocole d'Ushuaïa". Elle avait déjà été utilisée en 2012 pour sanctionner le Paraguay après la destitution du président Fernando Lugo. Dans la pratique, cette suspension n'implique pas une exclusion du Mercosur, mais son impact est largement supérieur aux autres sanctions prises auparavant. "La suspension ne sera levée (...) qu'une fois que les autres membres du groupe auront considéré que l'ordre démocratique a été pleinement rétabli", explique le communiqué. Les pays fondateurs ont conditionné la levée de cette suspension à "la libération des prisonniers politiques, la restauration des compétences de pouvoir législatif, la reprise du calendrier électoral et l'annulation de l'Assemblée constituante". Le Venezuela est plongé dans une grave crise politique, avec des manifestations quasi quotidiennes contre le président Maduro qui ont fait 120 morts en quatre mois. Dimanche, l'élection d'une Assemblée constituante considérée comme "illégitime" par l'opposition a été entachée par des violences qui ont fait dix morts, suscitant un tollé international. (Belga)

Nos partenaires