Le maire de Melbourne démissionne dans un contexte d'accusations d'harcèlement sexuel

05/02/18 à 01:42 - Mise à jour à 01:43

Source: Belga

(Belga) Le maire de Melbourne, Robert Doyle, a été contraint de démissionner de ses fonctions suite à des accusations d'harcèlement sexuel et d'indécence envers des membres du conseil de la ville, rapportent les médias australiens lundi.

L'année passée, deux conseillers avaient formulé des accusations d'harcèlement sexuel, d'attaque indécente et de mauvaise conduite envers M. Doyle, qu'il a toujours démenties. Un des deux conseillers a quitté le conseil, et M. Doyle a fait un pas de côté en décembre lorsqu'une enquête a été ouverte. Il a démissionné dimanche, deux jours après avoir annoncé être hospitalisé pour un état de santé dégradé dû au stress. Melbourne est la deuxième plus grande ville d'Australie, et le conseil de la ville est le principal pouvoir local dans la région. (Belga)

Nos partenaires