Le maïeur de Vilvorde veut voir Charles Michel reprendre le dossier du survol de Bruxelles

19/11/16 à 19:42 - Mise à jour à 19:44

Source: Belga

(Belga) Le bourgmestre sp.a de Vilvorde Hans Bonte a appelé samedi le Premier ministre Charles Michel à reprendre à sa charge le dossier du survol de Bruxelles vu l'inaction, selon lui, du ministre Bellot sur le sujet.

Le maïeur de Vilvorde veut voir Charles Michel reprendre le dossier du survol de Bruxelles

Le maïeur de Vilvorde veut voir Charles Michel reprendre le dossier du survol de Bruxelles © BELGA

"Le Premier ministre Charles Michel ferait mieux de reprendre ce dossier et prouver ainsi que le gouvernement fédéral se soucie vraiment des emplois à l'aéroport. Plus on repoussera ce dossier vers la tenue des élections communales, moins on pourra trouver un compromis réaliste", juge M. Bonte dans un communiqué. L'édile brabançon déplore que la note de politique générale rédigée par le ministre fédéral de la Mobilité ne fasse aucunement mention du plan de dispersion des vols au dessus de la capitale. Selon lui, on peut dès lors en déduire qu'aucun plan de survol ne sera rédigé en 2017. "C'est d'autant plus étonnant qu'il y a plus d'un an -le 6 octobre 2015-, le prédécesseur du ministre Bellot, sa collègue de parti Jacqueline Galant, avait annoncé ce plan pour fin 2015 lors d'une visite de travail à Vilvorde", grince le maïeur de Vilvorde. Celui-ci dit aussi ne pas comprendre l'inaction du gouvernement flamand et du Parlement flamand envers l'attitude du gouvernement bruxellois qui a annoncé sa volonté de faire appliquer strictement les normes de bruit à partir du 1er janvier 2017 en infligeant des amendes aux avions en infraction. Selon lui, la Flandre devrait activer la procédure en conflit d'intérêts dans ce dossier. Samedi matin dans la presse, le patron de Brussels Airport, Arnaud Feist, jugeait qu'avec ces amendes le gouvernement bruxellois cherchait à "tuer l'aéroport à petit feu". (Belga)

Nos partenaires