Le lieutenant-général Van Caelenberge nouveau chef de la Défense

12/07/12 à 07:07 - Mise à jour à 07:07

Source: Le Vif

Le ministre de la Défense Pieter De Crem (CD&V) va proposer vendredi au conseil des ministres la nomination du lieutenant-général Gérard Van Caelenberge en qualité de chef de la Défense.

Le lieutenant-général Van Caelenberge nouveau chef de la Défense

© Image Globe

Cet aviateur de 59 ans faisait déjà fonction de chef de la Défense depuis le 30 mars dernier, à la suite de la démission du général Charles-Henri Delcour, le précédent "CHOD" (Chief of Defense).

Au sein du gouvernement, la proposition du ministre de la Défense "pourra compter sur un consensus unanime", assurait mercredi soir un communiqué du cabinet de Pieter De Crem.

Gérard Van Caelenberge a reçu ses ailes de pilote en 1977. Il fut successivement commandant de la 350e escadrille F-16 de Beauvechain, du 10e Wing Tactique de Kleine Brogel et de la Composante aérienne.

Actuellement, il cumule la fonction de chef de la Défense avec celle de sous-chef d'Etat-major pour les opérations et l'entraînement auprès de l'Etat-major général de la Défense.

M. Van Caelenberge - un habitant de Piétrebais (Incourt), dans le Brabant wallon - sera nommé pour une période de quatre ans.

Il prendra le commandement d'une armée transformée, "capable d'envoyer sur base annuelle quelque 5.000 militaires en opération sur quatre continents", selon le communiqué du ministre.

A la suite d'un plan de lourdes réductions budgétaires qui s'est soldé par une diminution de 8.000 militaires, la fermeture d'un tiers des casernes et une épargne de 800 millions d'euros, le gouvernement a approuvé dernièrement un programme d'investissements d'un montant de 242 millions d'euros pour 2012.

Le général Charles-Henri Delcour avait démissionné fin mars dernier, à un an de la fin de son mandat de quatre ans, une première dans l'histoire militaire d'après-guerre en Belgique à ce niveau de pouvoir.

En désaccord avec la politique du ministre de la Défense, il avait toutefois assuré avoir toujours soutenu l'accord de gouvernement tout en déplorant "que l'exécution de celui-ci tarde autant".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires