Le "kit de démarrage" du tronc commun approuvé en plénière du Parlement

22/11/17 à 18:13 - Mise à jour à 18:16

Source: Belga

(Belga) Le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mercredi soir une proposition de décret qui jette les bases pratiques de la réforme et de l'allongement du tronc commun, une des innovations phares découlant du Pacte pour un enseignement d'excellence.

La réforme dite du tronc commun vise à créer un continuum pédagogique cohérent de la maternelle jusqu'à la fin de la 3e secondaire. Pour ce faire, tous les référentiels, ces documents qui servent à l'élaboration des programmes de cours enseignés dans les écoles, vont devoir être adaptés, voire parfois créés de toute pièce. Pour ce faire, différents groupes de travail composés d'experts de l'administration et des réseaux d'enseignement seront chargés tout au long de l'année 2018 de rédiger ces nouveaux référentiels. Pour s'assurer de la praticabilité et de la pertinence de ceux-ci, chaque groupe de travail sera suivi par un 'comité de lecture', composé de huit enseignants "de terrain". Deux non-enseignants y siégeront aussi afin d'apprécier la compatibilité des référentiels en cours de production "avec les attentes sociétales". Le texte a été approuvé par la majorité PS-cdH, avec l'appui d'Ecolo. Sa cheffe de groupe, Barbara Trachte, s'est toutefois abstenue pour dénoncer l'absence de contrôle offert au Parlement quant au contenu des référentiels. L'opposition MR, farouchement opposée à l'allongement du tronc commun, a sans surprise voté contre. (Belga)

Nos partenaires