Le KCE publie une étude sur les vaccins contre le pneumocoque pour les personnes âgées

27/10/16 à 00:09 - Mise à jour à 00:10

Source: Belga

(Belga) Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) et l'université d'Anvers publient jeudi une étude coût-efficacité sur les vaccins qui protègent les personnes âgées contre le pneumocoque. Deux vaccins, non remboursés, sont commercialisés en Belgique: le PPV23 qui coûte 31,93 euros et le PCV13, qui coûte 74,55 euros. Le KCE et l'université d'Anvers portent leur choix sur PPV23, qui présente, selon eux, le meilleur rapport "coût-efficacité".

Le KCE publie une étude sur les vaccins contre le pneumocoque pour les personnes âgées

Le KCE publie une étude sur les vaccins contre le pneumocoque pour les personnes âgées © BELGA

Le KCE et l'université d'Anvers recommandent d'utiliser le PPV23, qui existe depuis les années 1980 et protège contre 23 souches pneumocoques (appelées 'sérotypes'), contre 13 pour le PCV13. Même si dans l'absolu, les deux vaccins sont susceptibles de réduire les maladies et décès liés à des pneumocoques, le PPV23 présente certains avantages. Ce vaccin contient en effet les sérotypes responsables de 66% de toutes les maladies graves à pneumocoques en Belgique, contre environ 25% pour le PCV13. Par ailleurs, les nourrissons, qui sont quasiment tous vaccinés contre le pneumocoque en Belgique, ont reçu de 2011 à 2015 le PCV13. La circulation des sérotypes couverts par ce vaccin diminue, amoindrissant l'impact du PCV13. Les onze sérotypes présents uniquement dans le PPV23 sont, eux, responsables de 42% des maladies à pneumocoques les plus graves. L'utilisation du PPV23 est donc recommandée pour la vaccination des personnes âgées de 75 à 84 ans. L'étude des deux institutions a également conclu qu'au-delà de 85 ans, aucun des deux vaccins n'avait prouvé son efficacité. Le choix doit alors se faire au cas par cas. Le pneumocoque est une bactérie qui cause des pneumonies, des méningites et des septicémies. Il a causé en 2015 environ 5.800 hospitalisations et 430 décès. La bactérie peut laisser de lourdes séquelles comme des pertes auditives. Il existe plus de 90 sérotypes différents du pneumocoque. (Belga)

Nos partenaires