Le journaliste belge Yves Debay tué en Syrie, selon la chaîne al-Arabiya

18/01/13 à 09:44 - Mise à jour à 09:44

Source: Le Vif

Le correspondant de guerre Yves Debay aurait été tué en Syrie. Les Affaires étrangères ne pouvaient pour l'instant pas confirmer le décès du journaliste belge.

Le journaliste belge Yves Debay tué en Syrie, selon la chaîne al-Arabiya

© Facebook

Le correspondant de guerre Yves Debay aurait été tué en Syrie rapporte vendredi la chaîne d'information al-Arabiya sur son site internet sur base d'une annonce du Centre d'information d'Alep. Le journaliste couvrait les combats entre les forces d'opposition et l'armée syriennes dans la ville du nord-ouest du pays.

Les Affaires étrangères ne pouvaient pour l'instant pas confirmer le décès du journaliste belge. En 1957, Yves Debay s'engage dans l'armée belge dans une unité de reconnaissance. Deux ans plus tard, il est promu commandant de char. En 1985, il décide de mettre un terme à sa carrière dans l'armée pour se mettre à l'écriture, en réalisant un documentaire sur l'armée française en 1986. Il devient ensuite correspondant pour le nouveau magazine Raids pour lequel il couvre la guerre civile au Liban, les deux guerres du Golfe, la guerre en Yougoslavie et la guerre en Afghanistan de 2001. En 2005, il crée le magazine Assault en France.

Un journaliste d'Al-Jazeera tué par un tireur embusqué à Deraa Par ailleurs, on apprend la mort d'un second journaliste en Syrie. Le journaliste Mohammad Hourani de la chaîne Al-Jazeera, du Qatar, a été tué vendredi par un tireur embusqué dans la province de Deraa, dans le sud de la Syrie, a annoncé la chaîne satellitaire.

"Mohammad Hourani a été tué par balle par un tireur embusqué du régime à Basr al-Harir dans la province de Deraa, où il couvrait les affrontements", selon Al-Jazeera.

Avant de travailler pour la chaîne du Qatar, Hourani militait contre le régime du président Bachar al-Assad confronté depuis mars 2011 à une révolte populaire devenue un conflit armé au fil des mois, a indiqué la chaîne.

Hourani est le second journaliste à avoir été tué par un tireur embusqué en Syrie en 24 heures, après Yves Debay. Son décès a porté à 20 le nombre de journalistes professionnels, étrangers et Syriens, et 49 citoyens-journalistes tués en Syrie depuis mars 2011, selon Reporters Sans Frontières.

En savoir plus sur:

Nos partenaires