Le jour où le roi a décidé d'abdiquer

19/08/16 à 16:12 - Mise à jour à 16:12

Source: Le Vif/l'express

C'est l'histoire d'un secret bien gardé. Lorsque, le 3 juillet 2013, le roi annonce officiellement aux Belges son intention d'abdiquer, c'est une partition minutieusement préparée en coulisse qui se joue. L'épilogue d'un scénario construit patiemment, entre Albert II et le Premier ministre de l'époque, Elio Di Rupo. Le futur roi Philippe, lui, n'a que peu eu voix au chapitre.

A l'autopsie, il s'avère que c'est le 15 avril 2013 que le souverain s'est ouvert de ses intentions auprès du Premier ministre. Après pratiquement 20 ans de règne dont les dernières années ont été compliquées par la plus longue crise politique de l'histoire du pays, Albert II souhaite passer la main à son fils. Il veut abdiquer le 21 juillet et l'annoncer rapidement à la population.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires