Le Japon réalise ses premières exécutions depuis 8 mois

13/07/17 à 04:57 - Mise à jour à 05:24

Source: Belga

(Belga) Le Japon a exécuté par pendaison deux détenus condamnés à la peine de mort, jeudi matin, selon l'agence de presse Kyodo, qui cite des sources anonymes. Il s'agit des premières exécutions du Japon depuis novembre dernier. L'information fournie par Kyodo ne précise pas l'identité des détenus, leur crime ou le lieu des exécutions.

Ces décès font grimper le total des exécutions réalisées sous le gouvernement actuel du Premier ministre Shinzo Abe au nombre de 19. Le Japon et les Etats-Unis sont les seules démocraties industrialisées à appliquer la peine capitale, une pratique régulièrement dénoncée par les associations internationales de défense des droits de l'Homme. Celles-ci fustigent en outre un système nippon cruel car les condamnés peuvent attendre des années en isolement et ne sont informés du moment de leur exécution que quelques heures avant. Selon les organisations internationales, les proches du condamné sont, au Japon, mis au courant de l'exécution généralement après qu'elle a eu lieu. Il n'est pas rare que les détenus condamnés à mort attendent pendant 15 ou 20 ans avant d'être exécutés. Amnesty International pointait en 2016 qu'il arrive que les condamnés ne soient pas prévenus de l'arrivée de leur exécution. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos