Le Japon collaborera avec la Corée du Nord sur l'enlèvement de ressortissants japonais

12/06/18 à 12:07 - Mise à jour à 12:10

Source: Belga

(Belga) Le premier ministre japonais, Shinzo Abe, a annoncé mardi qu'il collaborerait avec la Corée du Nord afin de résoudre l'épineuse affaire des enlèvements de ressortissants japonais orchestrés par le voisin nord-coréen dans les années 1970 et 1980.

"Je suis certain que le Japon devra faire face directement à la Corée du Nord et résoudre (le problème des enlèvements) bilatéralement", a fait savoir M. Abe après que le président américain a affirmé avoir abordé la problématique lors de sa rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong-un à Singapour. Le président japonais a également salué l'accord sur une dénucléarisation de la péninsule coréenne qui a été signé ce mardi. Qualifiant l'initiative de "premier pas vers une résolution d'ensemble des questions concernant la Corée du Nord". La Corée du Nord a reconnu en 2002 avoir enlevé 13 Japonais dans le but de former ses espions à la langue et aux coutumes japonaises, mais le gouvernement japonais en compte officiellement au moins 17. Ils pourraient cependant être bien plus nombreux, la police japonaise comptant 800 disparitions pour lesquelles un enlèvement par Pyongyang ne peut être exclu. Cette question affecte les relations entre le Japon et la Corée du Nord depuis plusieurs décennies. (Belga)

Nos partenaires