Le "helpdesk" du Forem délocalisé au Maroc

15/01/13 à 07:47 - Mise à jour à 07:47

Source: Le Vif

La gestion du software informatique du Forem, le service public wallon de l'emploi et de la formation, est en partie délocalisée au Maroc, a regretté lundi le député wallon Manu Disabato (Ecolo), déplorant une menace de dumping social. Interrogé au parlement wallon, le ministre de l'Emploi André Antoine (cdH) a regretté cette situation "fâcheuse", bien que légale. Il réclamera des clauses sociales à l'avenir.

Le "helpdesk" du Forem délocalisé au Maroc

© Belga

"Dans ce dossier, l'aspect légal ne s'accompagne malheureusement pas du moral", a reconnu le ministre Antoine, confirmant que la société belge sous-traitante qui a décroché le marché public du "helpdesk" du Forem avait recours, pour certains appels, à un site d'exploitation établi au Maroc. Si les marchés de fournitures ne sont pas censés exclure une société belge ayant des sites dans d'autres pays, même hors Union européenne, André Antoine se dit interpellé par cette information, eu égard à l'objet social du Forem.

Ni le gouvernement ni le comité de gestion du Forem n'étaient toutefois censés être au courant de cette situation "fâcheuse", a précisé le ministre. Manu Disabato a rappelé que son parti était favorable à des clauses sociales (ainsi qu'environnementales) dans les marchés publics pour encadrer un commerce mondial où les standards sociaux les plus élevés risquent d'être pénalisés par le dumping social. André Antoine l'a rejoint sur l'insertion de clauses sociales à l'avenir dans ce type de marché public. Le ministre compte aussi accélérer la formation en ce sens des responsables des cahiers des charges.


Nos partenaires