Le Haut commissaire aux droits de l'Homme ne se représentera pas

19/12/17 à 10:42 - Mise à jour à 10:43

Source: Belga

(Belga) Le Haut commissaire aux droits de l'Homme ne se représentera pas en août prochain pour un second mandat de quatre ans. Le Jordanien Zeid Raad al-Hussein était arrivé à son poste à Genève il y a trois ans.

"Je vais me consacrer à d'autres sujets", a-t-il dit dans un entretien diffusé lundi soir par l'AFP. Selon lui, ce poste doit être attribué seulement pour un seul mandat pour éviter des pressions. M. Zeid a notamment alerté à de nombreuses reprises sur la montée des discours nationalistes et xénophobes et avait visé Donald Trump. Il a régulièrement ciblé de nombreux gouvernements sur les droits humains, des Etats-Unis à la Birmanie en passant par le Venezuela. Et il a été accusé par certains d'entre eux d'être proche d'autres pays. Cet ancien ambassadeur jordanien à l'ONU à New York avait fait partie de la Force onusienne en ex-Yougoslavie dans les années 90. Il a aussi été actif au moment du lancement de la Cour pénale internationale (CPI). "Si les Etats membres me disent de rester, je resterai, sinon je ferai autre chose", avait-il dit récemment. "Le Haut-Commissariat aux droits de l'Homme fonctionne de telle manière qu'il est impossible de placer à sa tête quelqu'un qu'on pourrait contrôler et faire taire", avait-il encore affirmé. (Belga)

Nos partenaires