Le harcèlement au travail pourra coûter six mois de salaire

30/01/13 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Le Vif

Les personnes qui se rendent coupables de harcèlement au travail pourront se voir condamnées à payer six mois de salaire brut à leur victime. Celle-ci ne devra pas prouver qu'elle a subi un dommage mais simplement démontrer les faits de harcèlement, révèle ce mercredi Le Soir.

Le harcèlement au travail pourra coûter six mois de salaire

© BELGIAN_FREELANCE

Ces avancées sont les principales modifications de loi sur le harcèlement au travail. La ministre de l'Emploi Monica De Coninck déposera les projets sur la table du conseil des ministres ce vendredi. "La législation entrera en vigueur dans les semaines qui suivent", précise-t-on à son cabinet.

La ministre entend aussi étendre le champ d'application de la loi actuelle, qui ne concernera plus seulement les faits de harcèlement moral, sexuel et de violence au travail, mais aussi tous les problèmes psychosociaux du monde du travail, comme le stress, les tensions relationnelles graves, les conflits personnels, la mauvaise ambiance au travail, le burn-out et même le suicide.

Les entreprises seront pour leur part tenues de mettre en place une politique de prévention. La réforme va également préciser ce que l'on entend par harcèlement au travail.

En 2011, 590 plaintes ont été déposées auprès de la direction générale du bien-être au travail, contre 627 l'année précédente. 528 des 590 plaintes concernaient un harcèlement moral.

Nos partenaires