Le groupe libéral du Parlement européen prêt à accepter la N-VA

17/06/14 à 19:17 - Mise à jour à 19:17

Source: Le Vif

Le groupe des libéraux (ALDE) au Parlement européen s'est prononcé mardi en faveur d'une adhésion des quatre eurodéputés de la N-VA en son sein, a-t-on appris de source libérale. Sauf que la N-VA n'a pas encore décidé dans quel groupe elle souhaitait siéger.

Le groupe libéral du Parlement européen prêt à accepter la N-VA

© belga

Plusieurs partis membres de l'Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe (ADLE), dont le MR, le Mouvement démocrate (MoDem) français et deux partis espagnols s'y sont toutefois opposés, selon la même source. La délégation MR au sein du groupe ALDE, menée par le député Louis Michel, s'est prononcée contre la demande d'adhésion de la N-VA lors de la réunion constituante du groupe qui s'est tenue ce mardi 17 juin, a confirmé l'ancien ministre et commissaire européen dans un communiqué adressé à l'agence BELGA.

Les nationalistes flamands ont pour leur part précisé qu'ils n'avaient pas formulé de demande formelle d'adhésion au groupe ALDE "mais la porte leur est ouverte", a indiqué le porte-parole du groupe. Aucun vote n'a véritablement eu lieu, mais l'acceptation de la N-VA s'est faite "par acclamation", a-t-il expliqué. Outre la N-VA, plusieurs autres partis régionalistes ont été admis. L'ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt a par ailleurs été réélu mardi soir comme chef du groupe libéral. Il doit donner une conférence de presse mercredi à 11h00 à Bruxelles.

La N-VA n'a pas encore choisi dans quel groupe elle siégerait au parlement européen

La N-VA n'a pas encore décidé dans quel groupe elle souhaitait siéger au parlement européen, a-t-elle indiqué mardi soir, après que les libéraux de l'ALDE lui eurent ouvert la porte de leur groupe. Les nationalistes flamands pourraient en décider mercredi soir en bureau de parti. Samedi dernier, la N-VA avait déjà reporté ce choix. "Nous présenterons les options au conseil de parti, qui se réunira probablement demain soir. Cela commence à urger, puisque la formation des groupes doit être terminée le 24 juin", a commenté le porte-parole du parti, Joachim Pohlmann. Ce dernier a refusé de citer les autres groupes auxquels pourrait adhérer la N-VA.
Le choix pourrait se porter sur les libéraux ou sur le groupe des conservateurs et réformistes européens (ECR), fondé par les tories du Premier ministre britannique David Cameron et qui accueille aussi les eurosceptiques Alternative für Deutschland et la droite extrême du Parti populaire danois (DF). Le PPE a été envisagé un temps, mais ne semble plus être une option.

En savoir plus sur:

Nos partenaires