Le Groupe des Dix a du pain sur la planche

21/08/15 à 12:09 - Mise à jour à 15:16

Source: Belga

Le Groupe des Dix a tenu vendredi sa première réunion, après les vacances d'été, dans une "ambiance constructive", a-t-on appris à l'issue de celle-ci. La réunion a surtout permis aux partenaires sociaux d'établir un agenda pour les prochains mois.

Le Groupe des Dix a du pain sur la planche

Marie-Helene Ska et Marc Leemans (CSC), Rudy De Leeuw et Marc Goblet (FGTB) et Jan Vercamst (ACLVB-CGSLB). © Belga

Les dossiers ont été répartis en trois catégories: le court, le moyen et le long terme, a expliqué la présidente de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) et du Groupe des Dix, Michèle Sioen. "Nous avons dressé un inventaire des différents dossiers", a-t-elle déclaré, ajoutant avoir constaté la volonté des différentes parties de jouer le jeu de la concertation. Parmi les dossiers sur la table figurent notamment les pensions, le travail faisable ("werkbaar werk"), cher à Kris Peeters, et la loi de 1996 sur la formation des salaires et la compétitivité des entreprises. Le secrétaire général de la FGTB, Marc Goblet, avait annoncé pendant les vacances sa volonté de mettre sur la table de la concertation sociale la question de la réduction du temps de travail des travailleurs âgés. Tous les thèmes ne seront pas abordés au sein même du Groupe des 10; il est prévu que des groupes de travail soient également mis sur pied. Dans une réaction, le ministre de l'Emploi, Kris Peeters (CD&V), s'est félicité que le Groupe des Dix ait retrouvé le chemin de la négociation. Un rapport de la Commission européenne a démontré que les pays dans lesquels le dialogue social se déroule bien enregistrent de meilleurs résultats économiques, a-t-il souligné, ajoutant être à la disposition des partenaires sociaux dans divers dossiers. S'agissant des discussions au sujet du "travail faisable", les partenaires sociaux disposent de temps pour formuler des propositions concrètes jusqu'à la table ronde prévue fin novembre. Enfin, représentants des employeurs et des travailleurs doivent par ailleurs se pencher, dans les commissions paritaires concernées, sur le travail de nuit et le renforcement de l'e-commerce. L'objectif est de parvenir à dégager des solutions d'ici la fin de l'année afin d'améliorer la situation du commerce électronique en Belgique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires