Le Groenland aux urnes avec l'indépendance en ligne de mire

24/04/18 à 10:18 - Mise à jour à 10:19

Source: Belga

(Belga) L'indépendance du Groenland est au coeur des élections mardi au Parlement local de ce territoire autonome danois riche en ressources naturelles mais sous-exploité, menacé par le réchauffement et les affres sociales de sa population en majorité autochtone.

Depuis 2009, le Groenland est très largement indépendant dans sa politique économique tandis que les fonctions régaliennes, comme la monnaie, et la politique étrangère et de défense restent du ressort de Copenhague. Surtout, le gouvernement danois maintient sous perfusion cette île immense recouverte de glace aux trois quarts, et qui ne compte que 55.000 habitants pour une superficie quatre fois supérieure à la France. Or si la Constitution danoise reconnait le droit à l'autodétermination de l'île, une sécession la priverait des 3,6 milliards de couronnes (483 millions d'euros) que lui verse le gouvernement central chaque année. Une manne qui représente près de 60% de son budget et explique le dilemme des indépendantistes: s'affranchir sans s'appauvrir. Avec un PIB de 2,2 milliards de dollars en 2015, le Groenland indépendant serait le pays le plus pauvre d'Europe avec San Marin. Parmi les sept partis en lice, six sont favorables à l'indépendance et certains veulent y accéder dès 2021, anniversaire des 300 ans de l'occupation danoise. La majorité ne donne pas de calendrier précis. (Belga)

Nos partenaires