Le gouvernement wallon saisit le comité de concertation sur la TVA jeux de hasard

28/04/16 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement wallon a décidé jeudi de saisir le comité de concertation sur l'intention du gouvernement fédéral d'appliquer une TVA de 21% sur les jeux de hasard, à l'exception des jeux exploités par la loterie nationale.

Le gouvernement wallon saisit le comité de concertation sur la TVA jeux de hasard

Le gouvernement wallon saisit le comité de concertation sur la TVA jeux de hasard © BELGA

Pour le ministre wallon du Budget Christophe Lacroix, une décision en ce sens pénaliserait l'activité d'un secteur pourvoyeur d'emplois important au niveau de la Région wallonne: il représente à lui seul 4.000 emplois dont 700 indépendants à travers 4 casinos, 82 salles de jeux automatiques, 2.700 cafés autorisés à exploiter au maximum 2 bingos, 270 agences de paris et 460 librairies. "Par rapport à la marge brute actuelle du secteur, l'application d'une TVA de 21% comme l'envisage le gouvernement fédéral équivaudrait à une augmentation de la pression fiscale de 140%", selon le ministre PS. Les recettes fiscales de la Wallonie en souffriraient aussi, que ce soit sur ses taxes propres que sur ses additionnels à l'impôt des personnes physiques, ajoute-t-il. Cette TVA "pourrait en outre engendrer une prolifération d'acteurs illégaux". Le point sera débattu lors de la séance du comité de concertation du 25 mai prochain. Mercredi, le chef de groupe cdH au parlement wallon Dimitri Fourny avait tenu un plaidoyer similaire, réclamant que le gouvernement fédéral concerte les trois régions avant de prendre une telle décision. (Belga)

Nos partenaires