Le gouvernement wallon s'oppose au rachat des années d'étude pour la pension

01/12/16 à 16:12 - Mise à jour à 16:11

Source: Belga

Le gouvernement wallon a émis jeudi un avis négatif sur l'avant-projet de loi fédéral qui supprime la gratuité, pour les fonctionnaires, de la bonification pour années d'études dans le calcul de la pension.

Le gouvernement wallon s'oppose au rachat des années d'étude pour la pension

Christophe Lacroix © Belga

Cet avis négatif sera exposé lors de la réunion du Comité A - l'ensemble des services publics - fixée au 5 décembre prochain, ont précisé les ministres du Budget Christophe Lacroix et des Pouvoirs locaux Paul Furlan, dans un communiqué.

Le gouvernement fédéral avait approuvé le 20 octobre dernier ce texte qui supprime la gratuité de la prise en compte des années d'études dans le secteur public, lorsque le diplôme est requis pour la fonction. "Cela ne vise qu'à précariser davantage le régime des pensions des fonctionnaires wallons et des pouvoirs locaux, sans aucune garantie pour l'avenir", dénoncent les ministres PS, parlant de "détricotage" du régime des pensions et de "nouvelles mesures fédérales injustes envers les pouvoirs locaux".

Le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR) avait pour sa part justifié la suppression de la gratuité par la volonté du gouvernement d'harmoniser cet élément de la pension, dès lors que les salariés et indépendants doivent eux payer une cotisation pour la bonification pour années d'études.

Nos partenaires