Le gouvernement suisse présente son plan pour limiter l'immigration à partir de 2017

04/03/16 à 17:22 - Mise à jour à 17:22

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement suisse a présenté vendredi son plan pour limiter l'immigration de masse à partir du 9 février 2017, conformément au résultat d'un référendum qui a bouleversé il y a deux ans les relations du pays avec l'UE, son principal partenaire.

Le gouvernement suisse présente son plan pour limiter l'immigration à partir de 2017

Le gouvernement suisse présente son plan pour limiter l'immigration à partir de 2017 © BELGA

Concrètement, le gouvernement propose de fixer chaque année le montant maximal de ressortissants de l'UE pouvant venir vivre et travailler en Suisse. Il s'agit en l'occurrence d'une clause de sauvegarde unilatérale, ne pouvant être actionnée que par la Suisse. Si ce montant est dépassé, le gouvernement mettra en place des contingents contraignants, qui concerneront aussi les frontaliers. "L'UE ne veut pas de cette solution de clause unilatérale, mais elle doit aussi comprendre que nous sommes obligés" de respecter la volonté du peuple suisse et de la mettre en oeuvre, a déclaré Simonetta Sommaruga, ministre suisse de l'Intérieur en charge du dossier. Selon Mme Sommaruga, après le vote du 9 février 2014, "pendant une année, il n'y a eu aucun contact avec l'UE". L'UE a en effet considéré ce résultat comme un affront inacceptable de la part de la Suisse, qui a violé selon elle les accords de libre circulation entrés en vigueur au début des années 2000, et qui ont permis à des dizaines de milliers d'Européens de s'installer en Suisse sans contrainte. Puis en février 2015, la Suisse a recommencé à négocier avec l'UE, mais jusqu'à présent aucun résultat tangible n'a été obtenu, en "10 rondes de négociations", selon la ministre suisse. Si tout se déroule dans les temps, les quotas pourraient entrer en vigueur vers 2019, a encore indiqué Mme Sommaruga. (Belga)

Nos partenaires