Le gouvernement s'est accordé sur le budget 2016 et le virage fiscal

10/10/15 à 08:07 - Mise à jour à 12:25

Source: Belga

Le gouvernement fédéral s'est accordé samedi peu avant 6h sur la mise en oeuvre du virage fiscal et le budget 2016, a indiqué sur son compte twitter le Premier ministre Charles Michel.

Le gouvernement s'est accordé sur le budget 2016 et le virage fiscal

Charles Michel et les membres de son gouvernement © Belga Image

Le gouvernement devait remettre les finances en ordre après la baisse constatée des recettes fiscales, en recul de 882 millions d'euros par rapport aux prévisions, a-t-on rappelé à bonne source. L'équipe Michel devait également appliquer l'accord conclu avant les vacances sur le virage fiscal (tax shift) où il était question à la fois d'une augmentation du pouvoir d'achat des travailleurs de 100 euros net par mois et d'une baisse des charges sociales des entreprises de 33% à 25%. La combinaison de plusieurs mesures devait être déterminée pour arriver à ce relèvement du pouvoir d'achat: augmentation de la quotité forfaitaire exemptée d'impôt, augmentation de la déduction des frais forfaitaires et du bonus emploi, et suppression d'un tranche d'imposition. Le gouvernement s'est également accordé sur l'affectation et la répartition des réductions de charge. Les mesures prises en faveur des PME avoisineront le milliard d'euros, a-t-on précisé. Le "virage fiscal" doit permettre un glissement de la charge fiscale sur le travail vers d'autres sources de revenus. Le gouvernement avait alors annoncé un relèvement des accises sur le diesel, le tabac et l'alcool, une taxe sur les boissons sucrées, etc.

Nos partenaires