Le "gouvernement quadripartite" décloisonne enseignement, formation et emploi

07/07/16 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Belga

(Belga) Les gouvernements de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Région wallonne, de la Région bruxelloise et le collège de la Cocof (francophones bruxellois) ont approuvé jeudi à Bruxelles un imposant paquet de mesures destinées à décloisonner enseignement, formation et emploi, en passant notamment par la formation en alternance et l'élargissement des certifications.

Le "gouvernement quadripartite" décloisonne enseignement, formation et emploi

Le "gouvernement quadripartite" décloisonne enseignement, formation et emploi © BELGA

"Il y a dix ans encore, les mondes de l'école et de l'entreprise se regardaient en chiens de faïence, mais aujourd'hui, on constate une évolution", selon la ministre francophone de l'Education Marie-Martine Schyns (cdH). Les quatre gouvernements visent à ce que tous les jeunes, qu'ils soient issus de la formation professionnelle ou de l'enseignement, obtiennent, à compétences égales, une certification équivalente. Ainsi, dès le 1er octobre prochain, la formation professionnelle (hors enseignement) donnera accès à un titre correspondant au certificat d'études de 6e professionnelle (CE6P, enseignement). La réforme prévoit aussi que les apprenants de la formation en alternance puissent obtenir le CESS (Certificat d'enseignement secondaire supérieur) via l'enseignement de promotion sociale. "La certification facilitera le passage vers l'enseignement supérieur ou autres, afin de supprimer les filières cul-de-sac", selon la ministre wallonne de l'Emploi Eliane Tillieux (PS). L'accès à la Fonction publique sera ouvert aux certifiés de la formation professionnelle, a relevé la ministre-présidente du collège de la Cocof, Fadila Laanan (PS). Autres mesures, la reconnaissance des diplômes acquis à l'étranger et la validation des compétences seront renforcées, a noté le ministre bruxellois de l'Emploi, Didier Gosuin (DéFI). (Belga)

Nos partenaires