Le gouvernement prend des mesures permettant d'assurer la continuité de l'Etat

24/11/11 à 18:17 - Mise à jour à 18:17

Source: Le Vif

Le Conseil des ministres restreint a décidé d'une série de mesures budgétaires visant à assurer la continuité de l'Etat en 2012.

Le gouvernement prend des mesures permettant d'assurer la continuité de l'Etat

© Belga

Le Conseil des ministres se réunira lundi à 9 heures pour approuver les douzièmes provisoires, une taxation sur les banques, sur l'énergie et l'industrie pharmaceutique, sur base de ce qui a été entrepris en 2011.

La taxation sur les banques, qui tient compte de l'arrêt Argenta visant à considérer la situation spécifique des banques non systémiques, doit rapporter de 380 à 390 millions d'euros, a indiqué à la Chambre le premier ministre démissionnaire Yves Leterme. Conformément à ce qui a été décidé en 2011, la taxe sur l'énergie porte sur 250 millions d'euros et la taxe sur le chiffre d'affaires de l'industrie pharmaceutique sur 270 millions d'euros.

Insistant sur le fait que le gouvernement sortant entendait veiller à prendre des mesures au nom de l'intérêt général et de l'avenir du pays, M. Leterme a souligné qu'on nom de la démocratie, il importait de laisser aux négociateurs chargés de la formation du nouveau gouvernement "l'espace maximal" nécessaire à la confection du budget 2012.

Le formateur démissionnaire Elio Di Rupo entretient en ce moment un certain nombre de contacts discrets visant à tester les possibilités de relance des négociations budgétaires dans l'impasse depuis lundi. En marge des discussions à la Chambre, le président de l'assemblée André Flahaut a appelé à soutenir la démarche de M. Di Rupo et "les arbitrages à faire" faute de quoi ce sera "le chaos". Le parlement fera tout pour garantir l'adoption de toutes les mesures nécessaires, a-t-il répété.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires