Le gouvernement n'entend pas changer une virgule au régime de dotation

07/11/13 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Le Vif

Le gouvernement n'entend pas changer une ligne du régime de dotation tel qu'il a été approuvé le mois passé par le parlement, a indiqué jeudi le premier ministre, Elio Di Rupo, à la Chambre.

Le gouvernement n'entend pas changer une virgule au régime de dotation

© Image Globe

Selon "Le Soir", le roi Albert a manifesté son amertume devant la dotation, à ses yeux trop maigre, qui lui a été accordée lors du changement de règne. Des négociations seraient en cours avec "certains politiques".

Le premier ministre a rappelé les réformes décidées dans le cadre de la majorité institutionnelle et le large soutien dont elles ont fait l'objet. Le montant de la dotation accordée à l'ancien chef de l'Etat a été établi en référence à celle accordée au prince héritier, a-t-il fait remarquer.

Le gouvernement entend appliquer le régime tel qu'il a été élaboré. "Grâce aux huit formations politiques de la majorité institutionnelle, la Belgique connaît dorénavant un régime plus moderne et plus transparent que la grande majorité des autres monarchies européennes. Nous n'entendons pas y changer une virgule", a-t-il ajouté.

Dans les rangs flamands, l'opposition N-VA, Vlaams Belang et LDD est montée à la tribune pour s'insurger à l'avance de toute modification des nouvelles règles.

Dans les rangs francophones, seul le PS a interrogé le premier ministre sur ce point. "Le XXIe siècle n'est plus le siècle des privilèges", a clamé le député Christophe Lacroix. Selon lui, "la monarchie doit être en phase avec la réalité et mieux mesurer les difficultés vécues par les gens de ce pays".

A l'entrée du conseil des ministre, le secrétaire d'Etat Melchior Wathelet (cdH) a lui aussi expliqué qu'il fallait s'en tenir au nouveau régime des dotations. Sa coreligionnaire et chef de groupe à la Chambre, Catherine Fonck, n'a pas dit autre chose sur le réseau "twitter": "tout a été décidé, il n'est pas question de revenir là-dessus".

Nos partenaires