Le gouvernement Michel, quasi-champion des grèves

17/06/16 à 10:42 - Mise à jour à 10:43

Source: De Standaard

Depuis que le gouvernement Michel a pris ses fonctions, il y a eu en moyenne plus de 42.000 jours de grèves par mois. Seul le gouvernement Dehaene I a fait face à des chiffres plus élevés.

Le gouvernement Michel, quasi-champion des grèves

Le gouvernement Michel © BELGA

Le Belge a fait grève en moyenne durant 0.3% de son temps de travail en 2015. En tout, cela représente 207.563 jours de grève sur l'année. Ce sont les chiffres de l'Office National de Sécurité sociale (ONSS). Le chiffre est élevé en raison des nombreuses grèves générales contre le gouvernement Michel, mais trois fois inférieur à l'année précédente (2014). Kurt Vandaele, chercheur à l'European Trade Union Institute interviewé par De Standaard, explique : "Nous voyons cela dans tous les pays. Après une vague de grèves, la pression retombe dans l'année qui suit. Les gouvernements sont assez intelligents pour annoncer les changements majeurs la première année de leur mandat".

Malgré le calme relatif de 2015, le gouvernement Michel se situe dans le top des gouvernements belges qui ont provoqué le plus de grèves. En moyenne, entre l'élection du gouvernement et la fin 2015, il y a eu 11 jours de grève sur mille employés par mois. Au cours du dernier quart de siècle, seul le gouvernement Dehaene I (entre mars 1992 et juin 1995) a été confronté à une moyenne supérieure. En effet, en 1993, les citoyens s'étaient massivement mobilisés contre le Plan Global.

Le gouvernement Di Rupo a également essuyé plus de grèves en moyenne que les précédents gouvernements. La période la plus calme a été sous Leterme II, le gouvernement qui s'occupait des affaires courantes lors des 541 jours sans gouvernement en Belgique.

Les chiffres pour l'année 2016 ne sont pas encore établis, mais on peut déjà prévoir qu'ils seront plus élevés qu'en 2015, assure De Standaard. Et ce n'est pas seulement le fait des gardiens de prison et des cheminots. Le 24 juin prochain, le FGTB mènera une grève générale et en septembre, tous les syndicats fêteront ensemble les 2 ans du gouvernement Michel avec une grève nationale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires