Le gouvernement flamand rejette la limite de vitesse de 130 km/h sur les autoroutes

03/02/18 à 00:49 - Mise à jour à 00:50

Source: Belga

(Belga) Le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) s'était déjà prononcé contre, mais désormais tout le gouvernement flamand rejette la proposition fédérale de relever la vitesse autorisée à 130km/h sur certains tronçons autoroutiers. C'est ce qu'il ressort d'une décision du gouvernement flamand prise vendredi.

Lorsque le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR) a présenté sa proposition en décembre 2017, il a déjà reçu une approche mitigée des ministres régionaux. Fin décembre, le ministre wallon de la Mobilité Carlo Di Antonio (cdH) avait indiqué qu'il n'enclencherait pas la possibilité de limiter la vitesse sur autoroute à 130 km/h sur certains tronçons. En Flandre, le ministre de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) avait avait aussi pris position contre un tel relèvement à 130 km/h, dénonçant l'impact de la vitesse sur le nombre de tués sur les routes. Les entités fédérées doivent présenter une position officielle sur le décret royal. Le gouvernement flamand a désormais exprimé son désaccord. Il évoque également une violation des compétences et demande que le fédéral prenne avis auprès de Conseil d'Etat. (Belga)

Nos partenaires