Le gouvernement du Sud Soudan accepte le déploiement d'une force régionale

26/11/16 à 09:41 - Mise à jour à 09:44

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement du Sud Soudan a annoncé vendredi avoir accepté le déploiement d'une force militaire régionale sous mandat de l'ONU, après plusieurs mois d'hésitation.

"Je veux informer le peuple qu'au nom du gouvernement transitoire d'unité nationale, notre cabinet a décidé à l'unanimité d'autoriser le déploiement d'une force régionale de protection", a affirmé à la presse vendredi soir le ministre adjoint de l'Information Akol Paul Kordit. Aucun détail n'a été apporté par les autorités sud-soudanaises sur les modalités de cet éventuel déploiement, son calendrier ou sa localisation. L'annonce est intervenue à l'issue de longues heures de délibérations du cabinet réuni sous la direction du président sud-soudanais Salva Kiir. Après un accès de violences en juillet dernier entre rebelles et forces régulières malgré un accord de paix, les Nations unies avaient autorisé le déploiement de 4.000 soldats supplémentaires devant s'ajouter aux 13.000 déjà déployés au Soudan du Sud dans le cadre de la Minuss. Initialement opposé au projet, le président Salva Kiir y avait finalement consenti en septembre, mais les Nations unies avaient accusé les autorités de trainer des pieds dans l'acceptation de ce renfort de Casques bleus et menacer d'imposer un embargo sur les armes. Les Nations unies entendent notamment être en mesure d'imposer la sécurité dans la capitale Juba, notamment aux abords de l'aéroport, où les violences de juillet avaient fait voler en éclat un accord de paix signé en août 2015. (Belga)

Nos partenaires