Le gouvernement donne un peu plus de temps tout en mettant la pression

04/03/16 à 16:52 - Mise à jour à 16:52

Source: Belga

(Belga) Le comité ministériel restreint a donné vendredi deux semaines supplémentaires au groupe des Dix pour trouver une solution permettant d'adapter le 'gentlemen's agreement' de 2002 listant ce qui est permis durant les actions de grève. Le gouvernement fait savoir dans le même temps qu'il engage une concertation avec les chefs de groupe de la majorité parlementaire sur les suites politiques qu'il convient de donner à ce dossier.

Les négociations entre partenaires sociaux ont échoué il y a deux semaines. Il y a une semaine, le Premier ministre Charles Michel leur avait donné quelques jours pour conclure. Entre-temps, jeudi, ils ont fait savoir qu'ils avaient besoin de temps supplémentaire. Le comité restreint a constaté vendredi que le groupe des Dix avait dépassé le délai imparti mais qu'ils avaient retrouvé le chemin de la négociation. Ils obtiennent dès lors deux semaines supplémentaires pour conclure. Mais dès la semaine prochaine, une concertation sera organisée à la Chambre entre les chefs de groupe des partis de la majorité (N-VA, MR, CD&V et Open Vld). Ils décideront des éventuelles suites politiques à donner au dossier. La semaine passée, le Premier ministre Charles Michel avait indiqué que la balle reviendrait dans le camp du gouvernement ou du parlement en l'absence d'accord entre partenaires sociaux. La majorité avait souligné la nécessité de revoir le 'gentlemen's agreement' entre partenaires sociaux à la suite de certaines actions syndicales dont le filtrage de routes par des militants opposés aux réformes gouvernementales. (Belga)

Nos partenaires