Le gouvernement doit encore se pencher sur l'activation du plan de répartition

28/04/16 à 18:53 - Mise à jour à 18:53

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement se penchera prochainement sur l'activation du plan de répartition des demandeurs d'asile entre les communes, étant donné la baisse significative du nombre de réfugiés arrivés en Belgique ces dernières semaines, a indiqué jeudi le secrétaire d'Etat à l'Asile, Theo Francken, en réponse une question de Nahima Lanjri (CD&V).

Le gouvernement doit encore se pencher sur l'activation du plan de répartition

Le gouvernement doit encore se pencher sur l'activation du plan de répartition © BELGA

L'arrêté royal qui organise cette répartition doit encore être signé par les ministres concernés. A la suite des remarques du Conseil d'Etat, un nouveau texte a été rédigé pour activer le plan. Il a été transmis pour avis à la Haute instance. Le plan ne sera prêt à être mis en oeuvre que dans les semaines à venir. Le projet initial remonte au mois de février mais, depuis lors, la situation a changé en raison de la décrue du nombre de demandeurs. Une diminution de 10% a été observée en avril par rapport au mois de mars. Le sujet sera donc en discuté au sein du gouvernement fédéral. Les trois fédérations de CPAS des unions des villes et des communes wallonne, flamande et bruxelloise ont écrit un courrier commun à M. Francken afin de solliciter une rencontre permettant d'apaiser leurs inquiétudes au sujet du plan. Elles demandent "message politique clair et uniforme" au gouvernement fédéral. Afin d'éviter des sanctions, les CPAS ont beaucoup investi dans ce plan et leurs finances plongent alors que les demandeurs d'asile n'arrivent pas. (Belga)

Nos partenaires