Le gouvernement colombien accuse les Farc de violer leur cessez-le-feu

11/05/16 à 07:36 - Mise à jour à 07:36

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement colombien a accusé mardi la guérilla des Farc, avec laquelle il négocie un accord de paix, de violer le cessez-le-feu unilatéral qu'elle observe depuis presque dix mois, lui attribuant la mort de trois soldats.

Le gouvernement colombien accuse les Farc de violer leur cessez-le-feu

Le gouvernement colombien accuse les Farc de violer leur cessez-le-feu © BELGA

"Ces dernières semaines, au moins trois violations du cessez-le-feu unilatéral se sont produites, en particulier avec l'assassinat de soldats, trois soldats professionnels (abattus par) des snipers", a affirmé le ministre de la Défense, Luis Carlos Villegas, lors d'une conférence de presse à Bogota. Dans le cadre des négociations de paix menées depuis 2012 à Cuba, les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) ont entamé le 20 juillet 2015 un cessez-le-feu unilatéral, auquel le gouvernement a répondu en suspendant ses bombardements sur les campements rebelles. "Le cessez-le-feu, même unilatéral, fait partie d'une série de décisions prises par les Farc et qui ne doivent pas être violées", a déclaré le ministre, qui a attribué à cette guérilla, la principale du pays, la mort récente de trois militaires dans le département de Caqueta (sud). M. Villegas a aussi rappelé que le cessez-le-feu ne signifie pas la fin des hostilités contre les habitants: "Les Farc continuent de mener des extorsions, du trafic (de drogues) et de l'exploitation illégale de mines", a-t-il assuré. (Belga)

Nos partenaires