Le Front des gauches veut un élargissement de la Région bruxelloise aux deux provinces de Brabant

03/06/10 à 17:29 - Mise à jour à 17:29

Source: Le Vif

Le Front des gauches est farouchement opposé à la scission de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde et résolument favorable à un élargissement de la Région bruxelloise aux deux provinces de Brabant, ont affirmé jeudi trois candidats flamands du Front des gauches, au cours d'une conférence de presse.

Le Front des gauches veut un élargissement de la Région bruxelloise aux deux provinces de Brabant

© Belpress

Le Front des gauches réunit sur des listes bilingues des candidats issus du Parti Communiste (PC), du Parti Socialiste de Lutte (PSL-LSP), de la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR), du Parti Humaniste (PH), du Comité pour une Autre Politique (CAP) et de Vélorution, ainsi que des militants syndicaux et de l'associatif. Ces coalisés se positionnent ouvertement à la gauche d'Ecolo et du PS.

Après s'être attardés il y a quelques semaines sur le coeur de leur programme social et économique, trois de ses candidats flamands (Anya Deschoemaeker présidente du PSL, Jan Bucquoy, artiste, indépendant, et Arne Bailliere, président de la section bruxelloise du Parti

Communiste) ont tenu à adresser jeudi "un message différent des partis traditionnels à propos des divisions communautaires".

A leurs yeux, il faut une solution pour garantir les droits des francophones de la périphérie. Plus largement, la "situation" est actuellement "rendue impossible" par les "menaces permanentes" sur les droits des gens.

Pour le Front des gauches, il faut par conséquent élargir la Région bruxelloise, entité à part entière, aux deux Brabants en veillant à préserver les droits de la minorité sur le modèle de la protection de la minorité flamande de Bruxelles.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires