Le formulaire pour le cours de philosophie et de citoyenneté pose problème

15/05/17 à 18:53 - Mise à jour à 18:51

Source: Belga

La Fédération des associations de parents de l'officiel (Fapeo) et le Centre d'action laïque (CAL) ont dénoncé lundi le formulaire qui sera adressé prochainement aux parents de l'enseignement secondaire officiel pour choisir une ou deux heures de cours de philosophie et de citoyenneté (CPC) à la rentrée prochaine.

Le formulaire pour le cours de philosophie et de citoyenneté pose problème

Marie-Martine Schyns, ministre (CDH) de l'Enseignement. © BERT VAN DEN BROUCKE/PHOTO NEWS

Selon elles, ce formulaire réalisé par l'administration (sur base des consignes du cabinet de la ministre Marie-Martine Schyns) ne met pas suffisamment en avant la possibilité pour les enfants de demander à jouir de deux heures du nouveau cours, plutôt qu'une seule.

Pour ces deux associations, le document ne serait tout simplement pas "conforme aux prescrits légaux".

"Il impose en premier lieu le choix d'un éventuel cours de religion ou morale, en contradiction avec la décision du Conseil d'État qui stipule que personne n'est tenu de dévoiler ses convictions. Posée en ouverture (de formulaire, ndlr), cette option biaise le choix proposé en deuxième intention, c'est-à-dire celui des deux heures de CPC. Et chacun sait que lorsqu'on lance un referendum, c'est la façon de poser la question qui détermine en grande partie le résultat...", soulignent de concert la Fapeo et le CAL.

"L'administration aurait-elle fait le choix de pénaliser son propre cours au bénéfice des cours dispensés par les organismes religieux? ", s'interrogent-elles.

Le formulaire devrait parvenir dans les prochains jours aux parents du secondaire concernés, lesquels devront se prononcer pour le 1er juin en théorie.

La confection de ce document a fait l'objet de tractations difficiles ces dernières semaines au sein du gouvernement PS-cdH, ainsi qu'entre les pouvoirs organisateurs concernés, l'administration et le cabinet Schyns.

Il y a un an déjà, l'élaboration de ce formulaire pour les parents du primaire avait donné lieu à des tensions similaires entre la sphère laïque et la ministre cdH de l'Education.

Appliqué à tout le primaire depuis septembre dernier, le CPC sera étendu aux six années du secondaire dès septembre prochain.

Il remplacera une des deux heures de morale ou religion offertes aujourd'hui dans les établissements de l'officiel (enseignement communal, provincial ou de la Fédération), ainsi que les écoles du libre non-confessionel qui offrent un choix entre différents cours philosophiques.

Les élèves qui le souhaitent pourront demander à être dispensés de l'heure résiduelle de morale ou religion au profit d'une seconde heure de CPC.

La Fapeo et le CAL ont d'ailleurs lancé lundi une campagne visant à encourager les parents concernés à opter pour les deux heures de philo et citoyenneté.

En savoir plus sur:

Nos partenaires