Le fonds du logement pourra augmenter le nombre de prêts accordés l'an prochain

20/11/14 à 20:35 - Mise à jour à 20:35

Source: Belga

Le Fonds bruxellois du logement qui offre aux ménages à revenus moyens ou modestes des notamment des crédits hypothécaires à des conditions avantageuses sera en mesure d'octroyer jusqu'à 1400 prêts en 2015, soit quelque 10% de plus qu'actuellement, a affirmé jeudi la ministre bruxelloise du logement Céline Fremault, présentant sa note d'orientation budgétaire en commission du parlement bruxellois.

Le fonds du logement pourra augmenter le nombre de prêts accordés l'an prochain

© istock

Selon la ministre, il s'agit d'une première mesure destinée à renforcer l'accès à la propriété avant le travail plus global qui sera mené dans le cadre de la réforme fiscale à l'horizon 2017. Le budget 2015 permettra aussi de créer la première Agence Immobilière sociale étudiante d'ici la prochaine rentrée académique. Ce sera possible grâce à l'augmentation d'1,5 million d'euros de l'enveloppe consacrée plus largement aux AIS bruxelloises, a précisé Mme Fremault.

Le début de l'année prochaine sera mis à profit pour mettre sur pied un plan logement spécifique pour les étudiants qui en ont grandement besoin dans la capitale, a ajouté Mme Fremault.

Plusieurs membres de la commission ont émis des doutes sur la capacité du gouvernement à construire à terme 6.500 logements publics, en entendant que sur les 5.000 logements du plan mis en oeuvre en 2004, seuls 1400 ont été livrés clés sur porte.

L'opposition libérale piaffe aussi d'impatience au sujet de la généralisation de l'allocation-loyer "pour début 2016 au plus tard", déplorant que l'on en soit toujours à évaluer l'expérience pilote lancée sous la précédente législature, et à analyser des expériences similaires à l'étranger.

Mme Fremault soutient que dans un contexte difficile, le budget consacré au logement représente 8,4 % du budget total des dépenses de la Région en crédits de liquidation et 8,9 % en crédits d'engagement, ce qui démontre la volonté du gouvernement de faire de la politique du logement une de ses priorités.

La préparation du budget 2015 du gouvernement Vervoort n'a guère été facilitée par la décision de l'Institut des Comptes Nationaux (ICN), en matière de consolidation budgétaire. Cela le met dans l'obligation de revoir les modes de financement de la production de logements par la SLRB et le Fonds du Logement, a-t-elle dit.

Nos partenaires