Le fisc rembourse chaque année 1.31 milliard d'euros

05/06/18 à 10:34 - Mise à jour à 10:34

Source: De Standaard

Pour l'année 2017, le fisc a remboursé 1.31 milliard d'euros. Soit, en moyenne, 188 euros par contribuable.

Le fisc rembourse chaque année 1.31 milliard d'euros

© Belga

Vous avez jusqu'au 29 juin pour remplir votre feuille d'impôt sur papier et jusqu'au 12 juillet si vous le faites via Tax-on-web. Le fisc a jusqu'en juin de l'année suivante pour traiter toute les déclarations fiscales comme le précise de Standaard. Soit pour la déclaration de 2017, qui concernait les revenus de 2016, le personnel du SPF finance devrait tout boucler pour les semaines qui viennent. À la fin mai, le compteur était à 6.97 millions de déclarations traitées, il ne restait donc qu'un solde d'un peu moins de 100.000 déclarations.

L'un des gros avantages de la version électronique, c'est que l'on reçoit directement une estimation de combien on va pouvoir retoucher ou payer alors que dans la version papier il faut souvent attendre quelques mois. En Belgique, on retouche deux fois plus souvent qu'on ne paye. L'année dernière, 3,70 millions de contribuables ont retouché des impôts (avec un montant moyen de 1.398 euros), contre 1.85 million qui ont dû sortir leur portefeuille (avec un montant moyen de 2083 euros). À côté de ces deux catégories, on retrouve aussi les nombreuses personnes qui font ce qu'on appelle une opération nulle : 1,41 million de contribuables ne retouchent rien, mais ne payent pas non plus. On notera que ces ratios se répètent d'une année à l'autre.

Prêts sans intérêts ?

La plupart des Belges espèrent retoucher des impôts, mais ce n'est pas le cas dans tous les pays d'Europe. En France et en Italie, par exemple, la plupart des contribuables craignent la déclaration d'impôts, car elle est souvent synonyme de facture à payer. On notera que si c'est toujours une bonne nouvelle de retoucher des impôts, cela signifie surtout que, durant cette année-là, on a trop payé d'impôts. Un argent dont on ne dispose pas et qu'on ne retouche qu'un an plus tard. De quoi donner l'impression que l'on octroie un prêt sans intérêts à l'état. Par contre, pour ceux qui doivent rembourser, et cela peut adoucir la mauvaise nouvelle, cela veut simplement dire qu'ils ont eu un peu plus de pouvoir d'achat.

En savoir plus sur:

Nos partenaires