Le fisc exige des centaines de millions d'euros aux diamantaires fraudeurs

29/08/12 à 07:38 - Mise à jour à 07:38

Source: Le Vif

L'Inspection spéciale des impôts (ISI) a envoyé à cinq cents diamantaires possédant des comptes non déclarés à la banque HSBC en Suisse, un 'avis de rectification', par lequel le fisc considère la totalité des montants des comptes comme revenu. Si les diamantaires ne réagissent pas endéans le mois, la rectification sera confirmée. Les montants portent sur des centaines de millions d'euros, écrit mercredi De Tijd.

Le fisc exige des centaines de millions d'euros aux diamantaires fraudeurs

© Thinkstock

Plus de 1,2 milliard d'euros ont été découverts sur les comptes de diamantaires, argent qui n'a jamais été déclaré au fisc belge. L'Inspection spéciale des impôts a demandé aux diamantaires de s'expliquer, mais la plupart gardent le silence.

Concrètement, le fisc qualifie les centaines de millions d'euros se trouvant sur les comptes comme d'importants revenus jamais déclarés. L'ISI réclame une imposition de 50%, une amende de 50%ainsi que des intérêts. Les diamantaires ne devraient probablement pas broncher, ce qui devrait conduire à des centaines de poursuites judiciaires, estime De Tijd.

"Ce sont des discussions raisonnables entre le fisc et des contribuables", a commenté l'avocat Axel Haelterman, de la fédération des diamantaires AWDC. Pour éviter les poursuites, il préconise un arrangement avec l'ensemble du secteur.

Avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires