Le fils de Vital Borkelmans reste en prison

02/02/16 à 19:58 - Mise à jour à 19:58

Source: Belga

(Belga) Deux des trois personnes suspectées d'avoir joué un rôle dans des incidents en marge du match de football entre le club de Bruges et les Italiens de Naples ont été libérées sous conditions, a décidé mardi soir la chambre des mises en accusation de Gand. Seul le troisième suspect, Jelle Borkelmans, fils de l'entraîneur adjoint des Diables rouges Vital Borkelmans, reste en prison.

Le fils de Vital Borkelmans reste en prison

Le fils de Vital Borkelmans reste en prison © BELGA

Le soir du 26 novembre 2015, une trentaine de supporters du club de Bruges ont investi la Eiermarkt dans le centre-ville. Ils ont attaqué environ une heure après la fin du match cinq fans napolitains, en en blessant un gravement. Ce match d'Europa League se disputait à huis clos en raison de la menace terroriste. Après analyse des images des caméras de surveillance et des témoignages, la police avait repéré huit suspects. Finalement, un seul d'entre eux, Jelle Borkelmans, a vu son mandat d'arrêt confirmé. (Belga)

Nos partenaires