Le feu de Buizingen n'est toujours pas réparé

08/04/10 à 10:41 - Mise à jour à 10:41

Source: Le Vif

Infrabel se penche avec curiosité sur ce feu qui semble, de temps à autre, passer au vert sans que personne ne le commande. Mystère à Buizingen?

Le signal problématique de Buizingen où a eu lieu il y a cinquante jours l'une des pires catastrophes ferroviaires de l'histoire du pays continue de dysfonctionner, écrit jeudi le quotidien Le Soir. Ce signal, le "H-E 1" est celui que, le 15 février dernier, le conducteur de train en provenance de Buizingen maintient avoir vu vert peu de temps avant l'accident frontal.

Remis en service après l'accident, le signal avait enchaîné deux erreurs les 11 et 15 mars derniers, passant du rouge au vert sans raison, ou en tout cas, sans avoir reçu d'impulsion de la cabine de signalisation.

Depuis, les services d'Infrabel et les enquêteurs se penchent sur ces bizarreries et maintiennent l'interdiction d'utilisation de cette partie-là des voies, souligne Le Soir. D'après Infrabel, le gestionnaire du réseau ferré, le signal est "victime" de fausses instructions, notamment lors de certains contacts avec du métal ou pour des causes encore moins évidentes. Il y a environ 300 mauvaises interprétations de ce type, chaque année sur le réseau belge.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires