Le FDF ne miserait plus sur le F de francophone

28/05/15 à 15:40 - Mise à jour à 15:39

Source: Le Vif/l'express

Olivier Maingain l'avait annoncé au Vif/ L'Express (dans notre édition du 12 février 2015) : son parti pourrait changer de nom dans la foulée de sa réélection à la présidence. La réflexion est bel et bien entamée.

Le FDF ne miserait plus sur le F de francophone

© Image Globe/Nicolas Maeterlinck

Ligne d'horizon : un congrès du parti à la fin de l'année. D'ores et déjà, il apparaît des premières réunions que le "F" de l'appellation actuelle (le "Fédéralistes démocrates francophones" adopté en 2010) est loin d'être tabou et pourrait disparaître du nouveau sigle. Non que le parti ait renoncé à ses préoccupations institutionnelles, mais le label "francophone" du parti va de soi et ne doit plus être rappelé, estime-t-on en haut lieu.

C'est désormais sa spécificité socio-économique qui sera mise en avant : ce fameux "libéralisme social" volé au MR. L'objectif consiste aussi à favoriser l'installation de la formation en Wallonie, qui reste pour l'heure un échec. Et à neutraliser les conflits internes entre les partisans de la Communauté française et ceux des Régions - les derniers ayant le vent en poupe au vu de l'évolution du pays.

En savoir plus sur:

Nos partenaires