Le FDF n'est pas à la fête

05/03/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Le Vif

Le 11 mai 1964, douze universitaires acquis à la cause francophone créaient le FDF. Cinquante ans plus tard, jour pour jour, le parti présidé par Olivier Maingain organisera un congrès de campagne à Liège. Sans tambours ni trompettes.

Le FDF n'est pas à la fête

© Image Globe

"Il y aura peut-être un gâteau, rien de plus, dit le président. Nous tirons le diable par la queue. Heureusement que nous avions mis un peu d'argent de côté, tout sera consacré à la campagne électorale."

Si fête il y a, ce sera en septembre, quand le parti devrait retoucher une dotation publique en ayant des élus à la Chambre. En mai de l'année dernière, le FDF a décidé d'attaquer en justice l'ASBL Gestion et action libérale (GAL), chargée du financement du MR, qui a coupé le robinet des subsides depuis l'éclatement de la fédération. Le FDF réclame 25 000 euros par mois. Les plaidoiries sont fixées ce 12 mars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires