Le dossier Thijs au c½ur du premier kern de l'année

08/01/14 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Le Vif

Le Comité ministériel restreint est réuni mercredi pour la première fois de l'année. À l'ordre du jour de cette réunion de rentrée figurent l'organisation des travaux pour les derniers mois de la législature et le dossier "Johnny Thijs", du nom du patron de La Poste, sur le départ.

Le dossier Thijs au c½ur du premier kern de l'année

© Belga

Les libéraux disent attendre des explications du ministre des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille sur la manière dont il a géré le dossier Thijs. Le patron de La Poste a fait savoir qu'il renonçait à un nouveau mandat vu les exigences du gouvernement de plafonner les rémunérations à 650.000 euros.

L'Open Vld a relayé le point de vue de Johnny Thijs selon lequel il existait un engagement lui permettant de renouveler son mandat. Côté socialiste, on observe que M. Thijs a fait savoir qu'il ne pouvait plus continuer à la tête de La Poste pour une rémunération de 650.000 euros. Le mandat de Johnny Thijs est venu à échéance mardi mais celui-ci restera en place jusqu'à la désignation de son successeur.

Nos partenaires