Le directeur d'école qui avait comparé les membres de la N-VA à des nazis introduit une plainte contre Homans

22/09/15 à 10:27 - Mise à jour à 10:29

Source: Belga

Le directeur d'école de Renaix a introduit une plainte auprès de la Commission de la protection de la vie privé. Il reproche, entre autres, à Homans d'avoir fait connaître publiquement un e-mail qu'il considère comme privé.

Le directeur d'école qui avait comparé les membres de la N-VA à des nazis introduit une plainte contre Homans

© BELGA

La semaine passée, le directeur d'une école primaire de Renaix Eddy Desmet, indigné par les propos de Liesbeth Homans sur les réfugiés, avait envoyé un e-mail véhément dans lequel il traitait la N-VA de nazis. Sa missive lui a valu une suspension provisoire et une plainte de la N-VA.

On apprend aujourd'hui que ce directeur d'école a introduit une plainte auprès de la Commission de la protection de la vie privé. Il reproche, entre autres, à Homans d'avoir fait connaître publiquement un e-mail qu'il considère comme privé. La Commission de la protection de la vie privé a confirmé cette plainte introduite dimanche en soirée.

Eddy Desmet déclare qu'il a envoyé le courriel en question de sa maison à partir d'une adresse privée. De plus, les informations qui ont fuité dans la presse, ne seraient, selon lui, pas conformes avec le contenu de son message. "Liesbeth Homans a donné une interprétation très vaste de ce courrier avec l'intention claire de nuire à ma personne", avance-t-il.

Cette affaire avait provoqué pas mal de remous la semaine dernière. Le directeur ayant aussi déclaré que des représentants de la N-VA n'étaient pas les bienvenus dans son école primaire. Il avait envoyé son courrier après les déclarations de Homans sur le fait que les réfugiés qui possédaient une résidence propre dans leur pays n'avaient pas droit à un logement social. Des déclarations que la ministre flamande des Affaires intérieures avait plus tard nuancées. Desmet avait été suspendu provisoirement de ses fonctions de chef d'établissement scolaire. La section N-VA de Renaix avait aussi laissé entendre qu'elle désirait porter plainte contre Desmet.

Nos partenaires