Le détecteur de mensonges défavorable au père de Younès

21/12/10 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Source: Le Vif

Le père du petit Younès, Mohamed Jratlou a échoué au test du détecteur de mensonges, a expliqué son avocat Me Magnée remettant en cause la fiabilité du procédé.

Le détecteur de mensonges défavorable au père de Younès

© Belga

Placé sous mandat d'arrêt le 9 novembre 2010 pour homicide volontaire sur son fils Younès âgé de quatre ans, retrouvé mort le 10 novembre 2009, Mohamed Jrtalou a échoué au test du détecteur de mensonges selon son avocat, Me Magnée. Mardi matin, ce dernier a réitéré sa demande de mise en liberté de son client au palais de justice de Tournai.

Remettant en cause la fiabilité du test de détection de mensonges, Me Magnée a déclaré : "Il avait l'occasion de passer au détecteur il y a quinze jours et il a accepté. Le polygraphe dit que c'est un menteur. Mais le détecteur, c'est fantaisiste", a affirmé l'avocat. Il ajoute qu'à la question "Avez-vous tué votre fils ?", n'importe qui aurait ressenti des émotions et transpiré.

La chambre du Conseil de Tournai décidera de son maintien ou non en détention, ce mardi après-midi à 15h45.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires