Le déficit budgétaire, un héritage de Di Rupo, selon Van Overtveldt

04/11/14 à 19:05 - Mise à jour à 20:34

Source: Belga

Le déficit budgétaire plus important que prévu est un héritage du gouvernement précédent, a affirmé mardi le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, après la présentation des prévisions de la Commission européenne.

Le déficit budgétaire, un héritage de Di Rupo, selon Van Overtveldt

Johan Van Overtveldt, le nouveau ministre des Finances. © Belga

"C'est un héritage du gouvernement Di Rupo, qui démontre que le changement est nécessaire", a souligné le ministre N-VA. "Nous ne pourrons pas tout renverser en une fois". Le nouveau ministre insiste également sur les mauvaises prévisions de croissance. "Le programme du gouvernement est la réponse. Il est absolument nécessaire d'augmenter le niveau de compétivité de nos entreprises. Si nous réalisons cela, le chemin vers la croissance s'ouvre", a-t-il ajouté. M. Van Overtveldt voit un élément encourageant dans les prévisions de la Commission européenne: le rétablissement progressif du marché de l'emploi. "La création d'emplois nette augmente, de 0,4% en 2015 et de 0,6% en 2016", a-t-il fait remarquer. Selon le ministre, il n'y a pas d'indication laissant penser qu'une amende pour déficit excessif menace la Belgique.

Nos partenaires