Le décret inscriptions contourné dès la 3e

25/05/12 à 07:03 - Mise à jour à 07:03

Source: Le Vif

De nombreux élèves profiteraient de leur passage en troisième pour s'inscrire dans une école qui leur convient mieux : celle qui figurait en premier choix lors de leur entrée dans le secondaire mais qui leur a été refusée.

Le décret inscriptions contourné dès la 3e

© Thinkstock

Un certain nombre d'élèves qui n'ont pu rentrer dans l'école de leur premier choix en première secondaire profitent de leur passage en troisième secondaire pour changer d'établissement scolaire et tenter de revenir à leur premier choix, rapporte vendredi Le Soir.


Le journal rappelle que le décret inscriptions ne cible que la première secondaire et que l'inscription aux autres années n'est pas réglementée. Certains en profitent donc pour tenter de revenir à l'école qui leur a été refusée lors de l'inscription en première secondaire.


Etant donné qu'on ne peut changer d'école en cours de degré, il n'y a que deux possibilités : la troisième et la cinquième. Ainsi, de nombreux élèves profiteraient de leur passage en troisième pour s'inscrire dans une école qui leur convient mieux, celle qui figurait en premier choix lors de leur entrée dans le secondaire mais qui leur a été refusée.


"Voilà qui ruine les belles intentions du décret même si le phénomène est impossible à chiffrer pour l'heure", indique Le Soir. Le phénomène serait d'une telle ampleur que certaines écoles auraient recours au système des listes d'attente pour la troisième secondaire.


Au cabinet de la ministre de l'Education, Marie-Dominique Simonet, on dit "ne pas avoir été alarmé par des informations en ce sens". Mais plusieurs directions d'école ont confirmé l'existence du phénomène. Dès lors, le décret pourrait passer à côté de son objectif : la mixité sociale. Selon un pré-rapport de la Commission de pilotage de l'enseignement, celle-ci ne serait qu'en légère augmentation.


LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires