Le décret d'inscription flamand doit-il être adapté?

31/03/15 à 18:54 - Mise à jour à 18:54

Source: Belga

Les partis flamands de la majorité bruxelloise (Open Vld, CD&V, sp.a) élargie à Groen demandent une adaptation du décret flamand sur les inscriptions scolaires pour tenir compte du niveau de connaissance linguistique de l'enfant lui-même et non, seulement de celui de ses parents.

Le décret d'inscription flamand doit-il être adapté?

© BELGAIMAGE

C'est le sens de la proposition de résolution que leurs représentants ont adoptée mardi en commission de l'Enseignement de la Commission communautaire flamande de Bruxelles (Vlaamse Gemeenschapscommissie-VGC). Le texte qui s'adresse au gouvernement flamand sera débattu en séance plénière vendredi.

Selon le régime actuellement en vigueur en Communauté flamande, l'inscription dans l'enseignement secondaire néerlandophone d'un enfant qui a effectué son parcours primaire également dans l'enseignement flamand est tributaire de la connaissance du néerlandais de ses parents et non de lui-même. Cela pose un problème aux parents dont la langue n'est pas le néerlandais et qui ont choisi un parcours scolaire en néerlandais pour leur enfant.

Les quatre formations à la base de la proposition de résolution considèrent que cela doit changer car cela ne valorise ni l'enseignement néerlandophone de la capitale ni le caractère néerlandophone des écoles qui dépendent de la Communauté flamande.

De son côté, la N-VA, dans l'opposition à Bruxelles, mais dans la majorité en Flandre estime qu'adapter le décret à une telle demande reviendrait à en supprimer la portée, à savoir réserver la priorité aux néerlandophones.

Pour la députée bruxelloise de la N-VA, Liesbet Dhaene, "90% des enfants qui se présentent dans l'enseignement secondaire néerlandophone ont suivi l'enseignement fondamental en néerlandais également. Si tout le monde a priorité, il n'y a donc plus de priorité, a-t-elle argumenté.

Pour elle, plus il y aura d'enfants néerlandophones de souche dans l'enseignement secondaire, meilleur sera le niveau de connaissance linguistique, y compris pour ceux dont ce n'est pas la langue maternelle.

Nos partenaires