Le déclin des partis indépendantistes flamands

10/12/14 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

Source: Le Vif/l'express

" Un des enseignements majeurs des dernières intentions de vote telles qu'elles se donnent à voir en Flandre est la tendance importante au recul des intentions exprimées en faveur des partis indépendantistes flamands. "

Le déclin des partis indépendantistes flamands

© facebook.com/pdelwit

Voilà l'observation faite, ce 8 décembre, par Pascal Delwit, sur sa page Facebook. Le politologue, graphique à l'appui, pointe qu' "à la sortie des élections du printemps 2010, le total cumulé pour la N-VA, le Vlaams Belang et la Lijst Dedecker frôlait les 50 % (48,6 %). Ce total atteint un pinacle en mai 2012 avec 51,4 % d'intentions de vote en faveur d'une formation prônant l'indépendance de la Flandre.

A partir de ce moment, l'érosion devint patente. Elle se traduit dans un fort fléchissement à la fin de l'année 2013 (44,1 %)et dans les premiers mois de 2014. Et, surtout, elle se vérifiera au scrutin de mai 2014 (42,8 %). (...) Depuis, la N-VA est devenue le pivot de l'Exécutif fédéral. Pour autant, la tendance est corroborée. Jamais depuis 2010, la somme des intentions énoncées pour un parti indépendantiste n'a été aussi faible : 36,6 %."

Nos partenaires