Le covoiturage s'organise en prévision du 31 mai

27/05/16 à 17:11 - Mise à jour à 17:11

Source: Belga

(Belga) De nombreux usagers ont opté pour la prévoyance et recherchent déjà des options de covoiturage pour se déplacer en prévision de la manifestation fédérale dédiée aux services publics et de l'appel à la grève de la CGSP le 31 mai prochain. Alors que les services de covoiturage enregistrent une importante affluence, d'autres initiatives se mettent également en place localement.

Le covoiturage s'organise en prévision du 31 mai

Le covoiturage s'organise en prévision du 31 mai © BELGA

Option déjà privilégiée lundi et mardi en raison de la grève à la SNCB, le covoiturage se prépare déjà pour les jours à venir. "Nous enregistrons 4 fois plus de trafic sur notre site", indique Sandrine Vokaer, responsable de l'asbl Taxistop, dont Carpool.be est l'un des services. De nombreuses annonces sont publiées à la fois par des conducteurs qui proposent spontanément de la place et par des usagers qui cherchent une solution pour se déplacer. En parallèle aux services habituels (Carpool.be, BlaBlaCar ou encore Karzoo), la Fédération des étudiants francophones (FEF) a décidé de mettre en place un covoiturage solidaire. Depuis jeudi soir, elle a ainsi lancé, via Facebook, l'opération "Portière ouverte", en vue de permettre à un maximum d'étudiants de se rendre sur le lieu de leurs examens malgré les perturbations attendues. Quelque 600 personnes ont déjà rejoint le groupe créé sur la toile. "Cela fonctionne assez bien. Les étudiants viennent de partout: Hainaut, Liège, Arlon, ...", souligne la fédération, qui précise par ailleurs être en contact avec les délégations locales de covoiturage. Outre le covoiturage, diverses initiatives sont proposées, notamment celle des "Kots ouverts" mise en place à l'Université libre de Bruxelles (ULB), en vue d'offrir un hébergement aux étudiants qui le souhaitent, ajoute encore la FEF. (Belga)

Nos partenaires