Le convoi nucléaire qui doit passer par Gand a démarré

06/06/11 à 19:28 - Mise à jour à 19:28

Source: Le Vif

Un convoi de déchets nucléaires venant de Hollande et se rendant en France a démarré lundi soir. La ville de Gand s'opposait à son passage sur son territoire, mais la justice en a décidé autrement en référé.

Le convoi nucléaire qui doit passer par Gand a démarré

© Thinkstock

Le transport nucléaire entre Borseele, aux Pays-Bas, et l'usine de traitement des déchets nucléaires de La Hague, en France, pourra passer sur le territoire gantois, a décidé le tribunal de première instance, a-t-on appris lundi soir auprès de l'Agence fédérale pour le contrôle nucléaire. Et cela, bien que la ville de Gand ait saisi le tribunal en référé pour empêcher le passage du convoi nucléaire.

La première phase du transport nucléaire entre Borssele, aux Pays-Bas, et l'usine de traitement de déchets nucléaire à La Hague, en France, a commencé lundi soir bien que la ville de Gand essayait d'empêcher que le convoi passe par le territoire gantois, avaient annoncé le journal néerlandais Volkskrant et la radio Omroep Zeeland. Pour des raisons de sécurité, l'heure du départ du train n'a pas été communiquée. On ne sait pas non plus avec exactitude quand le convoi passera par Gand, on sait seulement que le passage aura lieu entre le 6 et le 10 juin.

Le bourgmestre de la ville de Gand, Daniël Termont, estime qu'un tel convoi, transportant des matières hautement ionisantes, ne devrait pas passer par une ville densément peuplée comme Gand. La ville de Gand veut voir l'autorisation pour ce transport afin de vérifier si tous les prescrits légaux ont été respectés. Le tribunal, saisi en référé, n'a pas pris en compte les exigences de la ville de Gand. La motivation du jugement n'est pas encore connue.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires